Bienvenue dans le grenier de Veurey !
Pour visiter le site officiel de la commune :

01-10-2011

Une offre de transports publics renouvelée

C’est mardi dernier que les Veurois et les Montaudins étaient conviés à la salle des fêtes pour une réunion publique sur les transports en commun. La raison ? Essentiellement la mise en place d’un tout nouveau service, le Proxi’tag, mais aussi une information générale sur l’évolution des offres de service dans le secteur. Les Veurois, malheureusement peu nombreux – une trentaine – ont bénéficié d’un panel d’intervenants particulièrement qualifiés : le maire de Veurey, Guy Jullien, la maire de Montaud, Pascale Poblet, spécialiste des problème de transports dans son entreprise, qui a animé la réunion comme un fil rouge, Yannick Belle, conseiller général, Hans Van Eibergen, directeur général délégué à la mobilité et aux transports du SMTC, Laurent Arnould du SMTC, Jean-Jacques Heries et Eric Caputo du Conseil Général. En introduction à la réunion, le maire Guy Jullien s’est félicité de la mise en place expérimentale d’une navette Proxi’Tag qui, depuis le mois d’août  assure la liaison entre la ZAC Actipole et la gare de Voreppe. En novembre prochain, le même service sera proposé depuis le bas du village. Sur simple appel téléphonique la veille, et pour le prix d’un billet de tram, on peut ainsi, bénéficier d’un transport quasi individualisé (à des horaires déterminés). « C’est une marque de solidarité intercommunale », s’est félicité Guy Jullien,  tout en insistant sur son aspect expérimental : « C’est à vous d’assurer sa pérennisation en l’utilisant. Nous n’aurons pas de deuxième chance » a-t-il prévenu. Il a également été question des transports scolaires, des tarifs de la TAG, du doublement de la fréquence de la ligne 5000 (Pont-en-Royans Grenoble) et du minibus qui, depuis le 26 septembre remplace en semaine le bus standard de la ligne 56 pour la fin du trajet Veurey mairie à Veurey Chatelard.

> Documentation Proxi’Tag : horaires et conditions de réservation

Stéphane M. travaille à la Sofradir, il habite La Frette, et, depuis plusieurs semaines, il utilise tous les jours les services du Proxi’Tag. Globalement satisfait, il en souligne les côtés positifs : « Avant, ça me coutait 100 Euros par mois en gaz-oil. Aujourd’hui, avec la participation de 50% de mon employeur, ça ne me coute plus que 45 Euros tout compris – Tag et SNCF. Et puis, c’est moins de stress… Ma voiture qui n’est pas toute jeune risquait de tomber en panne. Enfin, c’est bon pour la planète de prendre les transports en commun ». Côté négatif, il regrette que  les horaires du Proxi’Tag ne correspondent pas bien à ceux de son train (1/2 heure d’attente entre les deux), avec pour conséquence un doublement de son temps de trajet : une heure au lieu d’une demie heure en voiture. Et puis la fixité des horaires qui ne s’accommode pas toujours avec ceux de la journée de travail parfois fluctuants : obligé de réserver la veille, avec une annulation au moins deux heures avant, il n’est pas possible de prendre la navette suivante… « Mais je m’arrange pour travailler dans le train avec mon ordinateur portable » relativise-t-il. Au total, le bilan est positif, car Stéphane M. continue à réserver son Proxi’Tag d’une semaine sur l’autre…


 - Contact  - Mentions légalesLiens Mairie de Veurey - 38113 Veurey-Voroize