17 ao├╗t 2011

edito

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de cohésion sociale, nous avons expérimenté au mois de juillet les jobs d'été !

Neuf jeunes filles et garçons, ont pu, pendant une semaine, avoir un premier contact avec le monde du travail et toucher un premier salaire.

Cette initiative portée et financée par le CCAS est un pas supplémentaire vers le soutien à notre jeunesse et sera renouvelée l'année prochaine, je l'espère.

Dans le même esprit toujours concernant notre politique « enfance jeunesse », nous avons missionné un bureau d'études pour mener une expertise et un diagnostic auprès de la crèche et du centre de loisirs. Le constat des diminutions des aides publiques, et les difficultés financières que rencontrent nos structures, sont à l’origine de cette démarche.

Elle a pour but essentiel de trouver des solutions pour pérenniser ces services auxquels nous sommes très attachés.

Nous en reparlerons, lorsque les résultats de l'étude seront rendus.

En attendant nous allons tous profiter de nos vacances pour revenir en forme en septembre ou de nombreux dossiers nous attendent et notamment celui de la salle des fêtes avec le démarrage des travaux en octobre.

bon repos et à la rentrée de septembre

 

Guy JULLIEN


Conseil municipal du 19 Juillet 2011

(Les délibérations sont consultables en mairie)

Travaux de réhabilitation de locaux des services techniques et réflexion sur leur utilisation : L’état des bâtiments des locaux actuels des services techniques situés Rue de la Rive nécessite des travaux d’entretien et de réfection, particulièrement la toiture. Dans le même temps, une réflexion est engagée avec le Club de Montagne et d’Escalade pour trouver un local susceptible d’accueillir un équipement d’escalade en salle (de type « bloc »).  Après étude sommaire, les travaux de réfection dont notamment la toiture sont estimés à 150 000 euros HT. Le Conseil approuve ce projet d’aménagement, sollicite le concours financier du Conseil Général et des organismes financiers potentiels, et entame une réflexion sur l‘utilisation de ces locaux techniques. (Unanimité)

Travaux de mise en accessibilité haut/centre du village et aménagement de mode doux de déplacement : ERDF a prévu de supprimer deux poteaux électriques le long de la Route de Montaud entre le n°14 et le n°28, conformément aux préconisations du Plan Local de Déplacements qui prévoit la création d’un trottoir pour les piétons afin d’améliorer l’accessibilité entre le haut et le centre du village (et notamment l’école) tout en la sécurisant.

A cette occasion, les lignes téléphoniques seront également enterrées, comme les lignes électriques. L’entreprise Serpollet de Bourgoin assurera la maîtrise d’œuvre du projet pour ERDF et la commune pourrait lui confier celle de la partie des travaux pris à sa charge soit l’enfouissement des réseaux de l’éclairage public et du téléphone ainsi que la réalisation du trottoir. Le chiffrage estimatif des travaux à la charge de la commune s’élève à environ 80 000 € H.T. Le Conseil approuve la réalisation de ces travaux d’enfouissement des réseaux éclairage public et téléphone et décide de faire réaliser en même temps un trottoir pour répondre aux préconisations du PLD. Il sollicite le soutien financier du Conseil Général et de tous les organismes financeurs potentiels. (Unanimité)

Avis du Conseil Municipal sur le projet de schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) : La loi de réforme des collectivités territoriales du 16 décembre 2010 a pour objectif, sous l’égide des Préfets, l'élaboration des Schémas Départementaux de Coopération Intercommunale (SDCI) visant une meilleure adéquation entre les intercommunalités et les bassins de vie et d’emploi. La Préfecture de l’Isère a ainsi proposé la création d’une nouvelle intercommunalité réunissant les 27 communes membres de la Métro, 16 communes de la communauté de communes du Sud Grenoblois (Bresson, Brié-et-Angonnes, Champagnier, Champ-sur-Drac, Herbeys, Jarrie, Montchaboud, Notre-Dame-de-Commiers, Notre-Dame-de-Mésage, Saint-Barthélemy-de-Séchilienne, Saint-Georges-de-Commiers, Saint-Pierre-de-Mésage, Séchilienne, Vaulnaveys-le-Bas, Vaulnaveys-le-Haut, Vizille), les 5 communes de la communauté de communes des Balcons Sud de la Chartreuse (Mont-Saint-Martin, Proveysieux, Quaix-en-Chartreuse, Sappey-en-Chartreuse, Sarcenas), les communes de Chamrousse, de

Saint Martin d’Uriage et de Miribel-Lanchatre. Ce nouveau périmètre élargi prévoit donc de passer de 27 à 51 communes  et doit être mis en œuvre à partir de 2012. Les conseils municipaux de toutes les communes concernées doivent se prononcer sur ce nouveau périmètre en émettant un avis qui sera examiné par le Préfet et la Commission départementale de coopération intercommunale, créée par l’association des maires de l’Isère. Le maire rappelle au Conseil qu’avec ses élus engagés dans les instances de décision et de concertation, notre commune a largement contribué au projet d’agglomération et a adhéré, approuvé et mis en application sur son propre territoire les priorités  habitat, développement économique, transports, environnement. Il indique qu’au regard de ces priorités, largement inspirées par une logique de solidarité entre les territoires indispensable au développement harmonieux de notre bassin de vie et d'emploi, la mise en cohérence progressive entre le périmètre institutionnel de la Métro et la réalité du bassin de vie et d'emploi constitue une évolution favorable. Il regrette cependant que cette évolution de périmètre, importante pour notre intercommunalité, n’ait pas bénéficié d’un temps de débat et d’information plus important pour permettre une appropriation de la population. En outre, il estime indispensable de disposer dès que possible de données prospectives sur l’impact financier et fiscal de cette évolution. Pour autant, il estime que l'arrivée dans notre intercommunalité de nombreuses petites communes doit permettre de réaffirmer plus fortement encore les préoccupations des territoires ruraux - l'agriculture, l'activité forestière, la montagne - et ainsi contribuer au sein d'une même intercommunalité à la conduite d'un projet de développement plus équilibré entre réalité urbaine et rurale. La mise en œuvre de ce schéma est prévue à partir de janvier 2012 dans une période transitoire jusqu'en 2014. A cette échéance il sera indispensable de disposer de données sur l’impact financier et fiscal de cette évolution. En outre, la période transitoire doit être mise à profit pour construire une intercommunalité capable de promouvoir  la solidarité entre tous les territoires et y compris ruraux, de développer le niveau de service de proximité attendu par la population, d'organiser une gouvernance respectueuse à la fois de la démocratie de proximité et de l'implication de toutes les communes  dans l'élaboration et la mise en œuvre des actions de la Metro et de préparer l'évolution prévisible des transferts de compétences avec le souci de la prise en compte de l'échelon communal et tout particulièrement dans le domaine de l'urbanisme. Après avoir rappelé ses recommandations qui devraient constituer une « feuille de route » pour les élus communautaires de notre commune,  le maire souhaite que notre commune ne « cède pas à la tentation de repli du village gaulois : « Le train de l’avenir est dans l’intercommunalité, notre avis comptera si nous y allons avec détermination ». Il propose de donner un avis favorable au nouveau périmètre de ce SDCI. La délibération est adoptée par 9 votes pour et 3 abstentions.

Augmentation du régime indemnitaire : Le régime indemnitaire applicable aux différentes filières de la fonction publique territoriale a été mis en place en 2002 pour la Commune de Veurey. Des modifications ont été apportées et une nouvelle proposition d’attribution et de répartition est établie conformément aux textes en vigueur. (Unanimité)

 

 


Informations et discussions

Jobs d’été : Les deux semaines se sont déroulées dans une bonne ambiance, avec un encadrement excellent (Synergie). Tout le monde semble satisfait de la formule (Bon lien social entre les jeunes, satisfaction du travail réalisé et satisfaction de l'encadrement qui a trouvé une équipe motivée). Travail effectué : débroussaillage du Pré sous l'Eglise, pré au dessus du Terrain de Sport, dégagement de la Voroize à l'entrée de la forêt et à la centrale électrique, vers le pont descente Perron, nettoyage des chemins sous abri poubelles Châtelard, lit du torrent au Petit Port, merlon route des Perrières, lit de la Voroize etc. Le maire propose de renouveler l’opération l’année prochaine, en la faisant porter par le SIRD qui pourrait en assurer le financement partiel.

 

Programmes de logements : Pour les Cordées, le permis devrait être délivré sous quelques jours. Pour le Perron, le dossier est à l’instruction au sein de la commission Permis de Construire, enfin pour les Tilleuls, les expertises sur l’intérêt patrimonial demandées par l’Architecte des Bâtiments de France ont été réalisées, une réunion est prévue pour présenter à l’ABF de nouvelles propositions, sur la base desquelles il rendra un avis tant sur l’éventuelle démolition des anciens bâtiments, que sur la construction des nouveaux.

 


Informations pratiques

Taille végétaux : Il est rappelé que l’entretien et la taille des végétaux susceptibles d’empiéter sur la voie publique incombe aux propriétaires des terrains sur lesquels sont implantés ces végétaux. Cet entretien doit être fait régulièrement, particulièrement pendant les périodes de l’année où la végétation se développe.

 

État-civil

Naissances :

Charlie BLONDEAU née le 1er juillet 2011 à GRENOBLE (38)

Laurine, Brigitte, Marie LESBROS née le 8 juillet 2011 à LA TRONCHE (38)

Décès :

Emmanuel DA SILVA GONCALVES le 18 juillet 2011 à MORZINE (74)

 

Flash info : Mairie de VEUREY VOROIZE-38113 2 Rue de la Gilbertière - Directeur de publication : Yves BALLU - Mise en page : MC CASALI - Imprimé par la Mairie de VEUREY VOROIZE

 


 

Pour
retourner
au site,
quittez
cette
fenêtre.
Flash Info
Mairie de Veurey-Voroize
2 rue de la Gilbertière - 38113 Veurey-Voroize
Tel 04 76 85 16 80 - Fax : 04 76 85 54 28
e-mail : mairieveureyvoroize@wanadoo.fr
Directeur de publicationá: Philippe Heraud